La main à la pâte 22
Le site de "la main à la pâte" des Côtes d’Armor

Categories

Accueil > Projets > Projet Ballon > Introduction au projet > L’histoire des ballons

L’histoire des ballons

vendredi 1er avril 2005

Pour la conquête de l’espace, l’année 1783 fut exceptionnelle :

4 juin : la première « montgolfière », gonflée a l’air chaud, s’élève dans le ciel d’Annonay (Ardèche).

27 août : un aérostat rempli d’hydrogène vole durant 45 minutes au-dessus de Paris entre le Champ-de-Mars et Ecouen.

19 septembre : à Versailles, en présence du roi Louis XVI, une « montgolfière » enlève une cage d’osier renfermant un mouton, un coq et un canard. On dit que Pilâtre de Rozier était sur les lieux pour constater l’état de santé de ces « premiers voyageurs de l’espace » au terme de leur épopée.

21 novembre : Pilatre de Rozier et le marquis d’Arlandes s’envolent à bord d’une « montgolfière » pour le premier voyage aérien. Mais la nécessité d’alimenter en paille le réchaud situé à la base du ballon leur ôte toute possibilité de se livrer à la moindre observation ou expérience.

1er décembre : installés dans la nacelle d’un ballon a hydrogène, les physiciens français Charles et Robert réalisent les premières expériences scientifiques « spatiales » (mesures de température et de pression).

Depuis cette époque, bien d’autres tentatives ont été faites. L’issue dramatique de certaines d’entre elles ne découragea nullement les audacieux aéronautes. Au début du xxe siècle, certains scientifiques n’hésitèrent pas à délaisser provisoirement leur laboratoire ou leur observatoire pour prendre place à bord d’étroites nacelles et poursuivre leur travail de recherche... à quelques kilomètres au-dessus du sol. Mais l’apparition des systèmes de télémesure et de télécommande et le développement de la technique de récupération des nacelles, au début des années soixante, mirent pratiquement un terme aux vols habités réalisés à des fins scientifiques.

Pour plus d’informations, consulter "Espace Information" revue du CNES n°39